04 Sep.
2013

Quand les vignobles de la mafia changent de main

Le site lepoint.fr raconte la belle histoire du vignobles italien Nero d’Avola, ancienne propriété de la mafia qui a été remis aux viticulteurs du cru. Ils y produisent un vin atypique, à la gloire de tous ceux qui luttent contre la Cosa Nostra, parfois au prix de leur vie, comme ce jeune journaliste Giuseppe « Peppino » Impastato  assassiné par son rival mafieux. Un film en a d’ailleurs été tiré intitulé « cent pas », comme les cent pas qui séparaient la maison du journaliste de celle de son exécuteur.

L’article pronto !

Vignes siciliennes. Photo d'illustration. © Jˆrg Heimann / AFP

Vignes siciliennes. Photo d’illustration. © Jˆrg Heimann / AFP